l'apprenti art-chimiste (labo de secours)

9 novembre 2013

Chargement : 10% veuillez patienter…

Classé sous Non classé — l'apprenti art-chimiste (labo de secours) @ 11 h 06 min

Salut à tous, les p’tits chats de Chester!

Bon cette fois encore, un post un peu différent des publications classiques. (Bon après je dis ça presque à chaque fois aussi…). Mais c’est vrai que là c’est une première. Je publie un dessin (whouaou! Quelle surprise hein?!) mais qui n’est pas encore fini (Tadaaam).

Alors pourquoi je fais ça? Ben parce que celui là va être assez long à faire tout simplement. Vous allez comprendre pourquoi je dis ça.

Certains d’entre vous on peut-être en tête la planche la plus détaillée qui a été posté ici? Et ben vous multipliez le nombre de détail par dix et vous l’imaginez sur toute une planche (en format A4 hein, faut quand même pas déconner). C’est à dire que cette fois il ne restera pas une seule partie de la feuille qui ne sera pas couverte par le gribouillage. Donc ça va être un peu long, et il va bien me falloir quelque jours de travail (au boulot bien sûr, puisque je vous rappelle qu’être téléopérateur est réellement une passion pour moi hein.. (enjoy) ) pour en venir à bout.

Enfin en attendant que je j’accouche de tout ça, je vous présente le début de la dite planche.

Chargement : 10% veuillez patienter... img180-242x300

Ouais je sais, pour l’instant il y a pas encore de quoi se palucher, mais c’est un début. Surtout que là j’ai rogné les bords que j’ai pas encore utilisé.

Enfin en attendant j’essaie d’accélérer le mouvement. Ce qui est pas forcément le plus simple, puisqu’en ce moment je bosse sur quinze mille trucs en même temps (mais quel foufou hein?). D’un coté il y a cette planche, il y a aussi le projet zéro qui se poursuit, et puis le one shot qui continu aussi, deux trois autres planches qui sont en cours (mais bon des p’tits trucs), peut-être un autre projet (mais là c’est une surprise) et enfin l’écriture du Finis Gloriae Mundis (oui parce que l’abruti qui est en train de vous écrire à omis un petit détail en l’envoyant aux maisons d’éditions… Ben il faut un minimum de quarante pages pour que le manuscrit passe le comité de lecture… Ngya!)

Enfin voilà, il y a de quoi s’occuper. Et donc sur ce, on y retourne (oui oui, tous : moi, Cap’tain Belette, N.P.T et l’Apprenti) et on vous dit biches à tous et à la prochaine!

Laisser un commentaire

Faimdecontes |
Nuits |
Jnerbonne15 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Educationmusicale38
| Ali Menouar
| Le93stephanepolsky