l'apprenti art-chimiste (labo de secours)

15 août 2013

Les Tables des Mille Vérités

Classé sous Non classé — l'apprenti art-chimiste (labo de secours) @ 12 h 52 min

Salut les petits chats à plumes! Comment allons nous ce matin?

Alors aujourd’hui, je vous l’avais dis la dernière fois, ça va être un post différent de d’habitude. Parce que cette fois il y avoir pas mal d’infos sur les sous bassement des « Chiens du Carrefour ».

Alors déjà il y a de ça quelque post de ça (Les bêtes qui rampent, volent et glissent (et tout le reste)…vous avez pus faire la connaissance de l’ouvrage maudit qu’est le « Finis Gloriae Mundis » (aussi appelé « Livre des Révélations », « L’Oeil des Mondes », « Tables des Mille Vérités » ou encore « E Triviis Canes »).

Une petite histoire de cet ouvrage s’impose: Il a été retrouvé la première fois durant des fouilles archéologiques à l’ouest de la Bolivie près de l’antique ville de Tiahuanaco. (D’ailleurs pour anecdote, on a jamais pus dater précisément l’âge de l’ouvrage. Mais selon les estimations il daterait de moins 10 000 ans av-JC environ, car retrouvé au cotés de gravure d’animaux datant de la fin du pléistocène) Ce texte était constitué de 42 tables de pierres à demi illisibles. Mais on retrouva par la suite des extrait et des passages de ces textes intact en Irak, dans les régions montagneuses du Tigre (datant d’environ 6 000 ans av-JC), à Gizeh (env 2 500  av-JC) et enfin près du mont Cyllène en Grèce (env  2 000 ans av-JC). Et c’est lui le plus intéressant, signé du nom de Trelosius Megalis, c’est la version la plus complète jamais retrouvée à ce jour. (A savoir que tout ces extraits sont strictement identiques les uns avec les autres, on constate simplement un enrichissement  permanent de son contenu, des ajouts qui se sont fait au fil des millénaires)

Alors qu’est ce qu’il contient? Très peu de personnes dans le monde le savent. Ces écrits, dès la découverte des tables de Tiahuanaco, furent interdits et mis au secret de part par la nature de leur contenu. Cependant on sait aussi, que toute les versions ne sont pas encore retrouvées et qu’un unique ouvrage circule encore de nos jours perpétuellement passé de mains en mains pour y être toujours enrichi. C’est de cet ouvrage que l’on parle ici, copie conforme de la version de Megalis et que l’on appelle par tout les noms cités plus haut.

Ce livre contient toutes les informations qui ne doivent ni être mis au jour, ni oubliées, des témoignages (datant pour les plus anciens de plusieurs millénaires) et des notes sur les lieux interdits et les choses qui s’y déplacent.

Pour exemple, le texte qui suit est l’un des derniers témoignages avéré ajouté au « Finis Gloriae Mundis »:

fichier odt ajout du 16 Septembre 1914 (le peuple immonde de la lune)

 

Voilà c’est tout pour aujourd’hui, la prochaine fois on reprendra un post un peu plus classique. Mais en attendant à plus les gens!

Laisser un commentaire

Faimdecontes |
Nuits |
Jnerbonne15 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Educationmusicale38
| Ali Menouar
| Le93stephanepolsky